L’apprenti épouvanteur de Joseph Delaney – Un monde peuplé de gobelins, sorcières, et autres créatures

SONY DSC

Éditeur : Bayard Jeunesse

Date : 10 mars 2005

Nombre de pages : 276

Prix : 14.90€

 

 

 

 

 

Cette série nommée The Wardstone Chronicles (littéralement « Les Chroniques de la Pierre des Ward ») en version originale (Anglais) et L’Epouvanteur en France, est composée de 12 tomes ainsi que 2 hors série. Le tome 13, La Vengeance de l’Epouvanteur, à paraître en 2017, clôturera la série).



l'épouvanteur

l'épouvanteur 2

Résumé :

Thomas J. Ward, jeune garçon de treize ans, septième fils d’un septième fils, est confié à l’Épouvanteur John Gregory pour devenir apprenti dans ce dangereux métier. Pour savoir s’il est courageux, l’Épouvanteur laisse Tom un soir, seul dans une maison hantée, avec une chandelle pour s’éclairer dans le noir. De plus, il lui confie la mission de se rendre à minuit dans la cave pour y affronter la chose qui s’y cache ! (Wikipédia)

Mon avis :

Depuis le temps que j’ai envie de commencer cette série, je ne m’étais jamais lancée, sans vraiment savoir pourquoi. Puis, j’ai acheté le premier tome et je l’ai proposé à Marie et Charlène pour notre prochaine lecture commune, qui ont accepté.

Autant vous le dire tout de suite, j’ai beaucoup aimé ce premier tome et j’ai hâte de découvrir la suite.

Tout d’abord, le style de l’auteur est fluide, ces phrases sont souvent courtes. Cela permet de rentrer facilement dans l’histoire. Cependant, les pages se tournent toutes seules et parfois on aimerait que l’auteur prenne un peu plus le temps de décrire certaines situations. Mais ce n’est que le premier tome et sans doute pose-t-il les bases de l’histoire.

L’histoire se déroule au Comté (qui correspond au comté du Lancashire dans l’ouest de l’Angleterre, lieu où réside Joseph Delaney), qui est peuplé de sorcières, gobelins, spectres, fantômes… Les habitants font appel à l’Epouvanteur pour chasser les mauvaises créatures. Ce monde crée par l’auteur est intéressant et bien exploité, donc on ne s’y perd pas.

Je tiens à vous préciser que même s’il est écrit sur la quatrième de couverture « Histoire à ne pas lire la nuit… », et plus bas que certaines scènes sont susceptibles de choquer les jeunes lecteurs, ce livre ne fait pas vraiment peur. En effet, c’est de la littérature jeunesse donc les scènes ne sont pas choquantes. Evidemment, ne l’offrez pas à un enfant de 6 ou 7 ans non plus x).

SONY DSC

Ensuite, les personnages sont attachants. Ils ont chacun une personnalité bien à eux.

Thomas, 13 ans, est un garçon un peu trouillard, gaucher, et naïf. Il peut voir des choses que les autres ne voient pas tels les esprits, don qu’il a hérité de sa mère. Cette dernière est très mystérieuse mais j’ai apprécié la relation qu’elle a avec son fils. Par contre, j’ai trouvé que le père de Tom était peu présent et qu’on en apprenait peu sur lui.

J’aurais bien aimé que l’apprentissage de Tom soit un peu plus approfondi, qu’il galère un peu plus en quelque sorte pour que l’épouvanteur décide de le garder. Non pas que je sois sadique bien sûr mais je préfère quand les personnages brave des épreuves pour atteindre leur but. Il n’empêche que Tom évolue incontestablement au fil de l’histoire et a acquis beaucoup d’expérience et de courage depuis son premier départ de la ferme !

Tom a également des frères : l’aîné, Jack, vit à la ferme avec ses parents ainsi que sa femme Ellie, car en tant qu’aîné, c’est lui qui va en hériter. Je n’ai pas toujours compris le comportement de Jack vis-à vis de Tom et ses accès de colère. Par contre, j’ai trouvé Ellie douce et bienveillante envers Tom.

Tom fait aussi la rencontre d’une fille, Alice, au village de Chipenden (lieu où réside l’Epouvanteur), j’ai beaucoup aimé son personnage et je suis heureuse d’apprendre qu’elle sera encore là dans les prochains tomes.

Pour ce qui est de l’Epouvanteur, John Gregory, de prime abord il m’est apparu comme un personnage froid et peu sympathique. Puis, quand je l’ai connu un peu mieux, je l’ai apprécié car il est généreux, a des valeurs, du respect et n’est pas souvent compris par les autres personnes. Il se montre également protecteur et patient avec Thomas. Nous apprenons aussi qu’il a eu une enfance difficile, ce qui fait éprouver de la compassion pour lui.

Je suis donc ravie d’avoir lu ce premier tome et j’ai hâte de pouvoir poursuivre l’aventure !

L’épouvanteur par Allan Barbeau

En 2014, Sergueï Bodrov, a réalisé le film Le Septième Fils, librement adapté de L’épouvanteur de Joseph Delanay. Vous pouvez aller voir mon article si vous voulez savoir ce que j’en ai pensé.

Citations :

« Tu te sens seul ? fit-elle enfin d’une voix sourde et chargée de colère. Comment peux tu te sentir seul ? Tu as ta propre compagnie non ? Si tu n’es plus satisfait de ta propre compagnie, alors tu seras vraiment seul. Cesse donc de te plaindre ! Tu es presque un homme, maintenant. Et un homme doit travailler. Depuis que le monde est monde, les hommes ont à s’acquitter de tâches qu’ils n’aiment pas. Pourquoi en irait-il autrement pour toi ? Tu es le septième fils d’un septième fils, et tu es né pour cette mission. »

« Nos qualités premières sont le courage et la persévérance; et surtout, nous ne nous hâtons jamais. Nous utilisons notre cervelle, nous sommes calmes et méthodiques, et nous faisons ce qui doit être fait. »

« Et je sus alors que j’étais né pour devenir épouvanteur, le meilleur que le pays ait connu. Oui, je le serais, et maman serait fière de moi. Toute peur m’avait quitté, je n’étais plus que feu et glace. La colère qui bouillonnait au fond de moi comme une lave brûlante menaçait d’exploser, tandis que je demeurais impassible, l’esprit clair et froid, le souffle paisible. »

 

Vous pouvez allez sur le site dédié à la série, si vous souhaitez plus de renseignements.

Et vous, cette série vous tente ? L’avez-vous déjà commencé ? Si vous souhaitez discuter au sujet de Tom l’apprenti, de John Grégory l’épouvanteur, de Mère Malkin la sorcière, ou de quoi que ce soit d’autre n’hésitez pas ! 

Et en attendant n’oubliez pas, ayez toujours du sel et du fer sur vous pour repousser les créatures malfaisantes ! 😉


Votre dévouée Livranthrope.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s