La triste fin du petit enfant huître et autres histoires de Tim Burton – Recueil de poésie drôle et macabre

13734750_1058457254238209_568490572_n

Éditeur : 10/18

Date : 2008 (publication originale : 1997)

Nombre de pages : 122

Prix : 10.20€ (relié), 7.50€ (non relié)

 

 

 

Qui ne connaît pas Tim Burton ? Talentueux réalisateur, à l’univers particulier, à la fois loufoque et macabre, il a su se faire une place dans le monde du cinéma et imposer son imagination débordante. Il est l’un des réalisateurs les plus originaux du cinéma américain. La triste fin du petit enfant huître est son premier livre.

 

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

 

Fidèle à son univers d’une inventivité si particulière, mêlant cruauté et tendresse, macabre et poésie, Tim Burton donne le jour à une étonnante famille d’enfants solitaires, étranges et différents, exclus de tous et proches de nous, qui ne tarderont pas à nous horrifier et à nous attendrir, à nous émouvoir et à nous faire rire.
Un livre pour les adultes et pour l’enfant qui est en nous.

 

 

MON AVIS :

 

En tant que grande admiratrice de Tim Burton, je me devais de lire son livre. A ma grande joie, ma sœur me l’a offert pour mon anniversaire il y a un mois. C’est donc avec curiosité que j’ai ouvert ce petit recueil il y a quelques jours et que je me suis plongée dans l’univers fascinant de Monsieur Tim Burton.

Je tiens tout d’abord à dire que le livre est très joli. Il est relié, avec une jaquette et chaque poème est illustré.

Voici quelques dessins de Tim Burton qui illustrent ses poèmes :

 

De plus, – et je trouve ça super – nous avons le poème original en premier, puis la traduction en français. Le bémol c’est que la traduction ne rend pas toujours compte de l’écriture de Tim Burton, cherchant absolument à faire des rimes et du coup cela modifie parfois le sens du texte et donc ne correspond pas vraiment à l’écriture en anglais. Je comprends parfaitement que cela ne doit pas être évident mais je pense que certains mots ou certaines phrase n’auraient pas dû être autant modifié pour ne pas trop s’éloigner de l’esprit de Burton.

Pour ce qui est des poèmes, ils sont petits, métaphoriques, empreints d’humour noir, drôles et macabres à la fois, enfantins et « glauques ». Le livre se lit facilement et très rapidement. Tim Burton met en scène principalement des enfants avec des « défauts » qui affrontent le regard et la méchanceté des autres. Ce sont des personnages marginaux, et leur fin est rarement heureuse !

Ce recueil retranscrit donc totalement l‘univers de Tim Burton, sur papier cette fois et pourra être apprécié par tous ses fans ou même ceux qui ne le sont pas forcément. Il peut également plaire aux jeunes comme aux grands cependant attention, pas aux personnes trop jeune car de une, je ne suis pas sûre qu’ils comprennent bien le sens des poèmes, de deux, l’univers et les histoires ne sont pas très adaptés…

Voici les poèmes que j’ai préféré si vous voulez vous donner une idée :

Brindille et allumette amoureux

 

La fille Vaudou 

 

Bébé Ancre

 

J’ai dans ma PAL, le très beau livre de ses entretiens avec Mark Salisbury, que j’ai également hâte de découvrir, pour en apprendre plus sur lui !

Aimez-vous ce réalisateur ? Avez-vous lu ce livre ? Avez-vous envie de le lire ? 🙂


Votre dévouée Livranthrope.

Publicités

2 réflexions sur “La triste fin du petit enfant huître et autres histoires de Tim Burton – Recueil de poésie drôle et macabre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s