Acquisitions livresques du mois d’août

Ce mois-ci, pas des tonnes d’acquisitions car j’essaie de faire baisser ma PAL, j’ai du mal à supporter de voir cette accumulation de livres que je ne lis pas pendant que j’en achète d’autres… Alors j’essaie de réduire mes achats.

 

Achats neufs :

                                      Afficher l'image d'origine                       Afficher l'image d'origine

Achats d’occasion :

Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine  Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine  Afficher l'image d'origine

Envoyé par lecteurs.com :

Afficher l'image d'origine

Ellimac.

Publicités

La couleur des sentiments de Kathryn Stockett – Un roman touchant sur la ségrégation mais pas que…

14001802_1078984192185515_1367883294_o

Edition : Jacqueline Chambon/Actes Sud

Date : 2010 (publication originale en 2009)

Nombre de pages : 526

Prix23.80€ (9.70€ en poche chez Babel)

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

 

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée.

Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s’acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui ‘la élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même lui laisser un mot.

Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

Passionnant, drôle, émouvant, La couleur des sentiments a conquis l’Amérique avec ses personnages inoubliables. Vendu à plus de deux millions d’exemplaires, ce premier roman, véritable phénomène culturel outre-Atlantique, est un pur bonheur de lecture.

Lire la suite

Week-end à 1000 [#1]

Ce week-end, c’est le troisième rendez-vous de l’année du week-end à 1000. Ce challenge est un challenge trimestriel organisé par Lili de la chaîne booktube et du blog Lili bouquine. Le but est de lire 1000 pages dans le week-end, à partir de vendredi à 19 heures jusqu’à dimanche minuit. Mais l’essentiel est bien sûr de prendre du plaisir même si l’on arrive pas à lire 1000 pages (ce qui est vraiment beaucoup pour un week-end quand même, il faut l’avouer.)
Si vous voulez en savoir plus où vous inscrire, je vous invite à aller sur le blog de Lili.

Lire la suite

Rentrée littéraire 2016 : les livres que je souhaite lire

 

J’avais fait un article pour présenter les sorties littéraires de août que je souhaitais lire mais je ne connaissais pas toutes les sorties etc du coup j’ai décidé d’en refaire un. Voici donc ma sélection même si je sais que je ne pourrais pas tout lire, ou du moins pas d’ici la fin de cette année…

(J’en profite pour vous informer que j’ai quelques chroniques en retard mais je n’ai plus de WiFi chez moi, du coup c’est un peu compliqué…)

Je vous invite à cliquer sur les images si vous voulez en savoir plus sur un livre.

 

Aux éditions Albin Michel :

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Lire la suite

Dix petits nègres d’Agatha Christie – Dix personnes réunies sur une île pour un polar haletant

Edition : Le Livre de Poche

Date : 1986 (publication originale en 1939)

Nombre de pages : 223

Prix : 5.50€

RÉSUMÉ :

 

Dix personnes apparemment sans point commun se retrouvent sur l’île du Nègre, invités par un mystérieux M. Owen, malheureusement absent. Un couple de domestiques, récemment engagé, veille au confort des invités. Sur une table du salon, dix statuettes de nègres. Dans les chambres, une comptine racontant l’élimination minutieuse de dix petits nègres. Après le premier repas, une voix mystérieuse s’élève dans la maison, reprochant à chacun un ou plusieurs crimes. Un des convives s’étrangle et meurt, comme la première victime de la comptine. Une statuette disparaît. Et les morts se succèdent, suivant le texte à la lettre. La psychose monte. Le coupable se cache-t-il dans l’île, parmi les convives ?

Lire la suite