Aphorismes de Oscar Wilde – Réflexions et pensées

image

Éditeur : Mille et une nuits (La petite collection)

Date : 1997 (publication originale en 1904)

Nombre de pages : 104

Prix : 3€


QUATRIÈME DE COUVERTURE

 

Publiés en 1904, quatre ans après la mort de leur auteur, ces aphorismes sont l’exact reflet de la pensée et de l’esprit de Wilde. Feu d’artifice de mots d’esprit, ils disent tous les paradoxes d’un écrivain qui n’a rien perdu de son caractère scandaleux.

 

 

MON AVIS :

 

Lorsque j’ai lu Le Portrait de Dorian Gray, je suis littéralement tombée amoureuse de la plume d’Oscar Wilde et de son histoire. Je n’ai pas lu d’autres œuvres de lui depuis mais lorsque j’ai vu ce tout petit livre à la librairie, je n’ai pas pu m’empêcher de le prendre.

Ce livre est donc très petit et  du coup se lit plutôt rapidement. Nous pouvons le lire d’une traite ou lire  quelques aphorismes par-ci par-là, le soir avant de se coucher… Ces aphorismes sont en quelques sortes ses pensées, ses réflexions, sa philosophie regroupés dans un petit livre. Ce sont des phrases tirées de ses œuvres qui reflètent bien sa pensée. Ce que je trouve dommage, c’est qu’il n’est pas indiqué pour chaque aphorisme de quel oeuvre il est tiré.
Beaucoup de ces aphorismes m’ont fait sourire, d’autres m’ont paru criants de vérité et d’autres m’ont fait réfléchir. Ces pensées sont le reflet de l’état d’esprit de Wilde et beaucoup d’entre elles sont d’actualités. Je me suis retrouvée dans la façon de penser d’Oscar Wilde, un esprit décalé, sarcastique, qui critique la société… Il provoque, mais gentiment, tout en finesse et en élégance. Empreints d’humour et de mélancolie, ces aphorismes sont souvent paradoxaux. Il y parle du mariage, de la société britannique, de la littérature, de l’art, de l’éducation, des mœurs, des femmes… Certains aphorismes peuvent paraître un peu « misogynes » mais personnellement cela m’a bien fait rire car je ne suis pas sûre qu’il faille les prendre au pied de la lettre, puis ce n’est pas la même époque que la nôtre.
Ce livre peut parfaitement convenir à quelqu’un qui voudrait découvrir le style d’écriture d’Oscar Wilde ou quelqu’un qui aime déjà cet auteur.
Mon avis ne sera donc pas très long car il n’y a pas d’histoire, comme vous aurez pu le comprendre. En tout cas, je peux vous dire que ce livre nous fait passer un bon moment en compagnie d’un auteur drôle et agréable.

 

Je laisse l’honneur à ces quelques aphorismes de vous donner une idée :

 

« Rester vigilant, c’est vivre ; être bercé par la certitude, c’est mourir. »

« On devrait toujours être légèrement improbable. »

« Aujourd’hui les gens connaissent le prix de tout et la valeur de rien. »

« C’est l’incertitude qui nous charme. Tout devient merveilleux dans la brume. »

« Le travail acharné n’est que le refuge des gens qui n’ont rien d’autre à faire. »

« Nous sommes tous dans le caniveau. Mais certains d’entre nous regardent les étoiles. »

« Vivre est ce qu’il y a de plus beau au monde, la plupart des gens existent, c’est tout. »

« Celui qui cherche une femme belle, bonne et intelligente, n’en cherche pas une mais trois. »

« Je peux résister à tout, sauf à la tentation. »

« Il n’est rien de plus beau que d’oublier, excepté, sans doute, être oublié. »

 


 

Votre dévouée Livranthrope.

 

Publicités

4 réflexions sur “Aphorismes de Oscar Wilde – Réflexions et pensées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s