Dix petits nègres d’Agatha Christie – Dix personnes réunies sur une île pour un polar haletant

Edition : Le Livre de Poche

Date : 1986 (publication originale en 1939)

Nombre de pages : 223

Prix : 5.50€

RÉSUMÉ :

 

Dix personnes apparemment sans point commun se retrouvent sur l’île du Nègre, invités par un mystérieux M. Owen, malheureusement absent. Un couple de domestiques, récemment engagé, veille au confort des invités. Sur une table du salon, dix statuettes de nègres. Dans les chambres, une comptine racontant l’élimination minutieuse de dix petits nègres. Après le premier repas, une voix mystérieuse s’élève dans la maison, reprochant à chacun un ou plusieurs crimes. Un des convives s’étrangle et meurt, comme la première victime de la comptine. Une statuette disparaît. Et les morts se succèdent, suivant le texte à la lettre. La psychose monte. Le coupable se cache-t-il dans l’île, parmi les convives ?

Lire la suite

Publicités

Juste une ombre de Karine Giebel – « Je t’arracherai les ailes, mon ange. Alors, tu ramperas devant moi. »

13689825_1060213637395904_50187167_n.jpg

 

Éditeur : Fleuve Noir

Date : 8 mars 2012

Nombre de pages : 502

Prix : 20€ (broché), 8€ (poche)

 

Karine Giebel est née le 4 juin 1971 et réside dans le Var. Elle a obtenu le Prix marseillais du Polar en 2005 pour Terminus Elicius, son premier livre paru en 2004. Juste une ombre est son sixième roman.

 

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

 

Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde.
Tu manipules ? Tu deviendras une proie.
Tu domines ? Tu deviendras une esclave.

Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t’imposer dans ce monde, y trouver ta place.
Et puis un jour…
Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi.
À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche.
Juste une ombre.
Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré.
On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres.
On t’observe jusque dans les moments les plus intimes.
Les flics te conseillent d’aller consulter un psychiatre. Tes amis s’écartent de toi.
Personne ne te comprend, personne ne peut t’aider. Tu es seule.
Et l’ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos.

Ou seulement dans ta tête ?
Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard…

Tu commandes ? Apprends l’obéissance.
Tu méprises ? Apprends le respect.
Tu veux vivre ? Meurs en silence…

Lire la suite