Le mystère Saint-Exupéry de Arthur Ténor – Pourquoi Antoine de Saint-Exupéry a-t-il mystérieusement disparu ?

 

 

EditionScrineo

Date : 6 mai 2016

Nombre de pages : 126

Prix8.90€

 

Je tiens encore à remercier lecteurs.com pour l’envoi de ce livre !

 

 

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

 

Juillet 44.
Depuis que son escadrille a été affectée en Corse, Antoine de Saint-Exupéry, illustre écrivain et pilote émérite de l’armée française, vole beaucoup malgré son âge. Il prend tous les risques et cause les plus grandes frayeurs à ses camarades et supérieurs.
Le 31 juillet, il s’envole vers Marseille pour une mission de routine.
Au même moment, Horst Rippert, pilote de la flotte allemande, monte dans son Messerschmitt pour une nouvelle partie de chasse…

 

 

MON AVIS :

 

En 1944, un an après la parution de Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry se trouvait en Corse en tant que pilote effectuant des reconnaissances aériennes pour l’Armée française. Saint-Exupéry n’est pas au plus haut de sa forme mais ne peut pas accepter de rester les pieds sur terre. Il a besoin de participer et surtout, de voler.

J’ai apprécié lire ce livre dans lequel l’auteur nous fait le récit des deux derniers jours d’Antoine de Saint-Exupéry.

L’écriture est légère et poétique, ce qui fait que le livre se lit tout seul. De plus, c’est un livre destiné à la jeunesse, donc l’écriture est bien adaptée.

J’ai ressenti que Arthur Ténor c’était bien renseigné sur Saint Exupéry et sur sa vie. Mais attention, ce n’est pas une biographie, plutôt un hommage je pense.
J’ai bien aimé les passages surréalistes comme quand « Saint-Ex » parle avec son petit prince… Ou les passages à la fin où nous suivons l’aviateur allemand Horst Rippert.
J’ai trouvé que Arthur Ténor mène bien son histoire et que son interprétation de la mort de Saint-Exupéry est crédible et on arrive bien à y croire.
Seulement voilà, j’ai eu le sentiment d’un je ne sais quoi qui manque. Je n’ai pas bien réussi à me mettre dans la peau des personnages. Je m’attendais à un peu plus et je n’ai pas été totalement conquise.
Cependant, j’ai passé un bon moment, j’ai aimé suivre Antoine de Saint-Exupéry en tant qu’homme, avec sa passion pour l’aviation et pour l’écriture. J’ai trouvé que cela été un beau hommage et permet d’en apprendre un peu plus sur le père du bien connu Petit Prince.
J’ai également apprécié l’interview à la fin avec Jean-Pierre Guéno, écrivain, directeur d’édition et auteur de La mémoire du Petit Prince, biographie d’Antoine de Saint-Exupéry.

 

Cela m’a aussi rappelé que j’aimerais beaucoup lire d’autres œuvres d’Antoine de Saint-Exupéry, mais je ne sais pas vers laquelle m’orienter en premier donc à voir…

 

 

CITATIONS :

 

« Car ces derniers temps, Saint-Ex était plus sombre, préoccupé, plus absent que d’ordinaire. Ses rires étaient moins francs, ses regards moins lumineux, sa gentillesse naturelle plus mélancolique. À l’évidence, cet esprit incisif pressentait la fin de sa carrière de pilote de guerre, autant dire une mort inacceptable, avant la mort dont par contre il se fichait éperdument. »

« Quel étrange retournement de nature où toutes les beautés et les joies poétiques des songes d’une nuit d’été étaient à portée de regard, dans le vrai monde, alors que le tourment, la colère, le dégoût, la nostalgie…et la mort, régnaient à l’intérieur, noircissant toutes les planètes de l’univers du Petit Prince. »

 


 

Ellimac

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s